Classement

Nouveau classement en vigueur depuis le 1er septembre 2015 :

• Niveau N avec les séries N1, N2 et N3 : ce groupe correspond à des joueurs dont la pratique est de niveau National;

• Niveau R avec les séries R4, R5 et R6 : ce groupe correspond à des joueurs dont la pratique est de niveau Régional;

• Niveau D avec les séries D7, D8 et D9 : ce groupe correspond à des joueurs dont la pratique est de niveau Départemental;

• Niveau P avec les séries P1, P2 et P3, devenues P10, P11 et P12 en septembre 2016 : ce groupe correspond à des joueurs dont la pratique est de niveau Promotion.

Dès qu’un licencié atteint les points seuils minimum d’une série, il monte au prochain calcul hebdomadaire dans cette série.

Dès qu’un licencié voit son total de points inférieur au seuil minimum de sa série, il descend dans la série inférieure, sous réserve des limitations exposées ci-dessous.

Cohérence de classement entre disciplines (simple, double, mixte)

Le classement d’un joueur dans une discipline ne peut jamais être inférieur de plus d’une série à son meilleur classement, toutes disciplines confondues. Dans le cas contraire, le joueur sera classé, pour ses plus mauvaises disciplines, dans la série inférieure à son meilleur classement.

Un joueur non compétiteur montant P12 (ou plus) dans une discipline, verra ses classements dans les autres disciplines automatiquement alignés au moins sur P12.

Spécificité de la descente

Quel que soit son nombre de points, un licencié ne peut descendre de plus d’une série par saison, dans une discipline.

Les joueurs inactifs, c’est-à-dire n’ayant disputé aucun match officiel au cours des douze derniers mois, descendent d’une série et se voient attribuer un nombre de points égal au seuil minimum de leur nouvelle série.

Un licencié ne peut être classé dans une série inférieure de plus d’une série en dessous de la série de son meilleur classement au cours des cinq dernières années (annexe A4.4)

Sauf demande motivée, on ne peut pas redescendre « non compétiteur ».

Non compétiteur

Tous les joueurs disputant au moins un match officiel sont susceptibles d’apparaître au classement.

Il n’y a donc plus de « non classés », seulement des joueurs « non compétiteurs » licenciés à la Fédération.

Date de dernière mise à jour : 24/09/2017