Fiche de présentation d'Axel

 

Nous vous proposons notre première fiche de présentation de joueur.

 

Aujourd’hui : fiche n° 1

Axel

Axel a remporté la final Double Homme au Palais des sports de Trinité le  21 février 2016.

Nous avons fait un montage vidéo/photo que vous pouvez  visionner ici  https://www.youtube.com/watch?v=DJ_ZTb5-NfE

 

Notre Chaine YouTube du VDB :

https://www.youtube.com/channel/UCWoHITARy8qML04Ge0Q9Wng

 

Merci Axel de bien vouloir te soumettre à la torture des questions !

T’inquiète les autres vont y passer aussi …héhé !!!

- Comment as-tu connu le Badminton?

qu’est ce qui t’a donné envie d'en faire et depuis quand en fais tu?

J'ai découvert le badminton au collège, en EPS.

Je trouvais ça marrant et plus accessible que le tennis, que j'avais pratiqué un peu en club.

Avec un pote, on a décidé de s'inscrire à l'UNSS.

A l'époque on pratiquait le mercredi après-midi, au hall des sports de Bellevue.

Je n'ai pas continué au lycée (j'ai essayé d'autres sports), mais j'ai pratiqué un peu le badminton

pendant mes études (il y avait des terrains dans mon école d'ingénieur), quand j'en avais l'occasion.

Je m'y suis vraiment mis après mes études, en rentrant en Martinique.

J'ai pris ma 1ère licence en 2009-2010 au club du Lamentin.

-A quel âge a tu commencé ?

Je devais être en 4e ou en 3e, donc j'avais 13-14 ans.

 -Quel âge as-tu ?

Trois fois dix ans.

      - Pratiques-tu un autre sport, loisir ? (Surf…+)

Je fais du surf, de la pêche sportive, j'aime bien la salsa...

         -Depuis combien de temps fait tu des compétitions ?

          Qu’en penses-tu (ce que cela t’apporte) ?

J'ai fait ma 1ère compétition en 2011 ou 2012 je crois.

J'ai tout perdu, ça m'a dégouté et je n'en ai pas refait cette année là!

L'année d'après, des potes du club m'ont poussé à venir à une compétition de simple,

j'y suis allé et j'ai remporté mon tableau. Ça m'a motivé!

Ensuite je me suis classé, et depuis, j'essaie de faire le maximum de compétitions.

Malheureusement il m'arrive de me blesser...

J'aime bien les compétitions parce que c'est l'aboutissement de tes efforts à l'entrainement.

Pour moi les matchs amicaux, à l'entrainement, c'est sympa, mais en compétition, tu te donnes à 100%.

J'aime bien le challenge de jouer contre des joueurs meilleurs que toi, l'adrénaline du match,

les encouragements de tes potes et la joie quand tu gagnes.

           -Quels formations  Bad as-tu (DAB…+) et qu’en pense tu.

              Dans quels buts as-tu souhaité faire ces formations ?

En 2014, j'ai suivi la formation DAB (animateur) + module technique et obtenu le diplôme.

A la base, je m'étais inscrit dans le but de progresser individuellement.

On a eu la chance d'être formés par un Entraineur National, Bertrand LOUVET, et j'ai adoré.

J'ai commencé ensuite à donner des petits cours pour les débutants de mon ancien club.

En 2015, j'ai enchainé sur la formation ILO (initiateur), toujours avec B. LOUVET.

J'ai changé de club à la saison suivante, et j'ai continué à donner des cours aux débutants de ce club.

Diapositive7 4

      La remise des diplômes à eu lieu le 17 mars 2016

voir album photo: Remise des diplômes DAB et ILO 2016

- Quels types de matchs préfères-tu ?

      DH (Double Homme) DM (Double Mixte)  S (Simple)

…pourquoi ?

Avant, je ne faisais que des simples. Il ne fallait pas me parler des doubles.

Je ne comprenais rien à la tactique de toute façon.
Et puis j'ai trouvé une partenaire de mixte, et on s'est motivés à progresser ensemble.

Ça a bien payé, et ça m'a motivé à continuer.

Aujourd'hui, je peux dire que j'aime quasiment autant les doubles que les simples.

-Que penses-tu du badminton en Martinique?

   Qu’aimerais tu qui se mettent en place,

    que manque t’il, quelles sont tes attentes … ?

Nous sommes quand même 5 clubs sur un petit territoire, et ce n’est déjà pas si mal!

Il y a quand même les interclubs, les tournois régionaux, l'open de Martinique,

l'open de Guadeloupe, la nuit du Bad, le tournoi Antilles-Guyane, etc.

Il y a quand même de quoi s'amuser pour les badistes!

Sans parler des évènements dans les clubs qui permettent aussi de faire vivre ce sport,

même si tous les clubs ne jouent pas forcément le jeu.

Les principaux freins au développement du Bad en Martinique sont,

d'après moi, le manque d'infrastructures et le manque de créneaux.

Le Bad souffre encore de plusieurs a priori (sport de plage, sport de riches, sport de métropolitains...),

et il peine à se faire de la place parmi les sports les mieux installés (hand, basket).

Bien qu'il existe en Martinique depuis plusieurs dizaines d'années,

les gens le considèrent encore comme un sport nouveau.

C'est sans doute dû au fait qu'on ne le voit quasiment jamais dans les médias!
Par contre, les enfants le pratiquent de plus en plus à l'école, et cela est de bon augure pour les clubs,

si tant est qu'ils soient capables de les accueillir.

    -Que pense tu de la communication autour du Bad,

peut-elle être améliorée et comment ?

As-tu des idées ?

Pour moi la communication autour du Bad est l'élément crucial qui peut permettre de faire monter ce sport.

C'est elle qui permettra au Grand Public de mieux connaître ce sport, et changera les à-priori.

C'est aussi elle qui pèsera auprès de nos élus, qui décideront de le favoriser.

Aujourd’hui, je trouve qu'on ne parle pas assez du Bad sur les médias martiniquais.

C'est clairement quelque chose à améliorer. Mais encore faut-il trouver matière à communiquer.

      -Quel est ton meilleur et ton pire souvenir du badminton ?

        As-tu une petite anecdote pour nous ?

Je n'ai pas vraiment de pire souvenirs à raconter,

sans doute quelques défaites après avoir loupé des balles de match...

Il y a eu un coup de raquette mal placé aussi une fois quand je jouais avec mon ancienne partenaire...

Parmi les bons souvenirs, je peux citer la nuit du Bad 2015,

qui a été une vraie réussite, et pour laquelle j'avais participé à l'organisation.

                                  -Parles -nous de l’Olymbad : les organisateurs, pourquoi, comment l’on vécu les enfants…

C'est un évènement que nous avons organisé entre stagiaires initiateurs, pour valider notre diplôme ILO.
C'était une sorte d'olympiade autour du badminton, avec des épreuves inspirées des jeux olympiques,

pour les enfants de 10 à 14 ans.
Ca a été une bonne réussite, on a reçu une vingtaine d'enfants, qui étaient vraiment ravis!

Nous pensons réorganiser ce type d'évènement, au moins chaque année.

Diapositive1 5

Voir dans les albums photos du site : OLYMBAD DECEMBRE 2015

-Quels sont tes projets ?

Mon projet, depuis que j'ai commencé les compétitions, n'a pas changé :

devenir champion du monde! Mais je commence à me faire une raison...

Je n'ai pas vraiment de projets précis, sur le plan personnel,

j'espère encore progresser au maximum avant d'être limité par l'âge!
J'espère aussi réussir à faire progresser au maximum les joueurs de mon club, surtout les jeunes,

et qui sait, voir émerger certains espoirs et pouvoir rivaliser avec les meilleurs clubs de l'île.

J'espère pouvoir participer à l'évolution de ce sport en Martinique,

et m'impliquer dans quelques beaux projets!

 

 

Date de dernière mise à jour : 22/03/2016